Photo Apprendre le solfège, une étape obligatoire ?

Apprendre le solfège, une étape obligatoire ?


Apprendre le solfège, une étape obligatoire ?

Etant une apprentissage de la théorie musicale, le solfège constitue une étape majeure de la formation musicale. Jouer avec un instrument de musique sans solfège est réalisable. Cependant, il est fortement recommandé de l'apprendre ou du moins en avoir quelques notions. Pour les musiciens, savoir lire et écrire sur une partition de musique contribue à la réussite d'un morceau musical. Toutefois, la question réside plutôt dans la manière d'apprendre ce langage musical universel. Comment faut-il donc procéder pour apprendre le solfège ?

Mémoriser les différentes notes d'une partition

L'apprentissage d'un instrument, surtout du piano consiste constamment à lire des notes de musiques. De ce fait, il est primordial de les connaître et de les mémoriser. Il est nécessaire d'apprendre les notions d'intervalles entre les notes. Cette étape consiste à reconnaître les demi-tons afin que le saut d'une ligne à un autre représente un ton complet. Par ailleurs, puisque savoir lire les notes est indispensable pour un pianiste, un exercice adapté serait plus efficace.

Il faut bien répéter ses exercices de solfège régulièrement et pendant une courte durée. Cela vous permettra de mémoriser les notes rapidement. Ensuite, accordez plus d'attention à la lecture des notes. Une bonne lecture ne signifie pas se précipiter. Faites donc attention à ce que toutes les notes soient retenues pour éviter les mauvaises habitudes. Puis, accélérez progressivement votre lecture en augmentant les octaves et la difficulté.

Une bonne sélection de ses partitions

Que ce soit pour les débutants en solfège ou pour les plus avancés, une bonne sélection des partitions à traiter contribue toujours dans l'apprentissage. En effet, choisir des morceaux compliqués où se mêlent différentes sortes de notes vous aiderait en moins et vous découragerait plus rapidement. Rien ne sert de choisir des partitions qui regroupent des multitudes de mesures à la fois, surtout pour un débutant. Choisissez également des partitions issues de musiques qui vous plaisent.

Toutefois, même si choisir des partitions de musiques correspondant à vos goûts musicaux vous aiderait surement à progresser, il est important de travailler ses lacunes. Reprenez donc les notes qui vous semblent difficiles et incorrectes tout en les réécrivant et en les répétant. En outre, procédez toujours par étape pour vous aider à ne pas confondre les différentes notes, notamment le sol et le fa.

Suivre le bon rythme

Après une bonne mémorisation de toutes les notes de musiques, il est maintenant temps d'avoir une notion en rythme pour l'apprentissage et l'application du solfège. Il est donc nécessaire de distinguer la valeur de durée d'un rythme ou cellule rythmique. De ce fait, accordez plus d'attention dans la signification des signes indiquant le contexte rythmique.

Pour les débutants, il est important de distinguer deux niveaux de lecture : la mesure et le temps. D'un côté, la mesure consiste à vous mettre dans un contexte temporel, notamment tous les deux, trois ou quatre temps. De l'autre côté, le temps constitue le cadre dans lequel les différentes cellules rythmiques sont insérées. Enfin, pour tout apprentissage, n'oubliez pas d'avoir une bonne motivation pour un entraînement réussi.